Les actrices et acteurs d’entre-autres

Nous sommes…

un réseau de personnes plurielles : issues de la solidarité internationale, de l’éducation populaire et des arts et des sciences humaines et sociales, qui se sont réunies pour répondre ensemble à la question : comment agir ensemble dans l’égalité, l’interculturalité et la solidarité ?

acteurs et actrices
les acteurs et les actrices d’entre-autres….ont le sens de l’humour (et souhaite expérimenter de nouvelles relations). VIVE LE FLOP!!

Nous nous engageons en tant que…

Adhérent.e.s

Deviennent adhérent.e.s d’entre-autres celleux qui se reconnaissent dans ses valeurs et ses actions. La participation aux activités d’entre-autres n’est pas conditionnée à une adhésion. Celleux qui le souhaitent peuvent s’impliquer bénévolement dans toutes les activités de l’association. Les membres d’entre-autres se réunissent au moins une fois par an lors de l’Assemblée Générale.

Administrateur.ices

Le Conseil d’administration selon lui : « Le CA, ce sont des gens qui contribuent à nourrir le projet avec leurs différents regards, expériences, passions et pratiques, pour conseiller et participer aux projets s’ils le souhaitent, pour éviter la sclérose, hors du nez dans le guidon, selon le temps et l’énergie qu’ils souhaitent ou qu’ils peuvent y consacrer ».

Salariées

Claire Ichou

Je me sens citoyenne du monde, privilégiée de posséder un passeport qui me permet d’aller à la rencontre d’horizons proches et lointains et de confronter mes imaginaires à d’autres. Je suis une citoyenne du monde à l’identité-rhizome, française aux racines mésopotamiennes et siciliennes, devenue adulte en Afrique Australe, ayant vécu en Haïti et aux Etats-Unis. La créolisation me parle et c’est de créolisation que je souhaiterais parler. J’aimerais que la solidarité et l’interculturalité apparaissent comme des piliers de nos actions. Nous tous, acteurs sociaux, praticiens de la coopération et de l’humanitaire, tisseurs de liens, c’est à nous qu’il appartient de résister aux injonctions racistes, sexistes et classistes et de créer des alternatives. Voici comment j’envisage ma participation à entre-autres.

Charlotte Dementhon

De mon enfance dans un village, je n’ai pas le souvenir d’une grande diversité culturelle ou même socioéconomique. C’est plus tard, à travers la littérature-monde et les voyages puis en vivant au Zimbabwe ou en Seine Saint-Denis, que la diversité du monde m’est apparue. C’est ainsi que des liens se sont tissés, que des colères ont grondé et que des envies sont nées. C’est ainsi que j’ai compris comment je m’étais construite, quels étaient mes privilèges et ma subjectivité. J’ai pris du recul quant aux discours dominants. Je souhaite maintenant participer au développement d’une pensée critique. Contre le fatalisme, j’aime imaginer que je peux changer les choses en étant moi-même et en participant à des actions collectives. entre-autres !

entre-autres prend forme selon les envies et les actions des personnes qui s’impliquent. C’est une association, en mouvement, qui nous permet d’imaginer le monde autrement et de mettre en commun nos rêves et de les mettre en chair collectivement. Rejoignez-nous!